Sans Valentin – La Grande Maison – Chandolin

Une comédie qui explore toutes les facettes de nos émotions dans un style très « Klapisch », portée avec finesse et énergie par un trio de comédiens aussi drôles qu’émouvants.

Romain n’a pas encore 30 ans mais ment déjà sur son âge. Il tient une galerie d’art mais n’ose toujours pas exposer ses propres toiles. Il aime la couleur mais porte du noir. Il adore la musique mais n’écoute que des compiles des années 80… La seule fille qu’il ait aimée est partie depuis longtemps et il s’est depuis persuadé que c’en était fini de sa vie amoureuse. Un jour, une vilaine rage de dents l’amène à rencontrer Valentin. Jeune peintre, débordant de vitalité et d’insouciance, il va faire naître en lui un sentiment qu’il n’aurait jamais soupçonné… Il aura bien besoin de l’aide d’Anthony, son meilleur ami, un peintre caractériel adepte des licornes, pour retrouver un peu de confiance en lui et faire face à ses doutes, quitte à ce que ses certitudes volent toutes en éclats.