Frankie Goes to Hollywood | Best of 83-86

Artiste | Musique | Best of
Spotify Deezer Soundcloud YouTube
YouTube

Écoute et regarde cette playliste via les plates-formes disponibles ci-dessus ou alors, tout simplement, sans quitter la page, avec les lecteurs embarqués du dessous.

Liste des titres


7 – Frankie Goes to Hollywood – Warriors – 1986
6 – Frankie Goes to Hollywood – Rage Hard – 1986
5 – Frankie Goes to Hollywood – Welcome to the Pleasuredome – 1985
4 – Frankie Goes to Hollywood – The Power of Love – 1984
3 – Frankie Goes to Hollywood – Two Tribes – 1984
1 – Frankie Goes to Hollywood – Relax – 1983


ID

Frankie Goes to Hollywood | #FGHT
(Holly Johnson, Paul Rutherford, Mark O’Toole, Brian Nash, Peter Gill)
[1981-1987], Liverpool, Merseyside, Royaume-Uni

Biographie


Frankie Goes to Hollywood, également connu sous son sigle FGTH, est un groupe New Wave Britannique.

C’est le titre d’un article sur Frank Sinatra dans le magazine New Yorker qui inspira le nom du groupe.

La rencontre la plus importante pour le groupe est sans nul doute celle de Trevor Horn à Londres en mai 1983. En effet, après avoir essuyé les refus de plusieurs maisons de disques jugeant le groupe trop subversif, FGTH se produit ensuite à la BBC dans l’émission de John Peel en Novembre 1982, puis en Février 1983 ; Trevor Horn (ancien Buggles), directeur de la maison de disques ZTT Records et également producteur de Art of Noise ou encore de Propaganda, les suit alors attentivement.

En Octobre 1983, le premier single du groupe sort sous le titre « Relax ». Il réalise en 1984 un véritable carton, grâce notamment à la censure de la BBC qui en juge les propos, la pochette et la vidéo scandaleux. Ni la pochette de l’album, ni le vidéoclip de « Relax » n’apparaissent lors de la fameuse émission anglaise Top of the Pops. Au final, cette censure offre un excellent coup de publicité pour le groupe et le titre reste six semaines n°1 des ventes au Royaume-Uni.

Le groupe devient rapidement le nouveau symbole de la vague Pop britannique.

Le second single « Two Tribes » sort la même année et reste neuf semaines en tête des ventes au Royaume-Uni. Le vidéoclip, qui met en scène un combat entre les sosies des présidents Reagan et Tchernenko, est également censuré par la BBC mais connaît un succès foudroyant partout dans le monde. Concernant la chanson « Two Tribes » elle-même, mais aussi ses pochettes de disques et son videoclip, la censure de la BBC était due au contexte politique tendu entre les États-Unis et l’U.R.S.S. en 1984 et au déploiement massif de missiles américains Pershing sur le territoire du Royaume-Uni pour contrer les SS20 déployés par l’U.R.S.S. dans les pays du bloc de l’Est. Plusieurs pochettes de leurs albums ou singles arborent une imagerie soviétique tels que « Two Tribes » ou « Rage Hard ».

En Novembre 1984, le single « The Power of Love » paraît avec le même accueil du public. Ces trois titres, issus de l’album “Welcome to the Pleasuredome” culminent alors au sommet des ventes internationales de nombreuses semaines.

En 1986, le deuxième album de Frankie Goes to Hollywood sort sous le titre Liverpool, avec comme premier single « Rage Hard » qui connaît un certain succès. Mais la campagne médiatique très onéreuse n’est pas vraiment efficace et les ventes ne décollent pas. Cet album est l’un des premiers enregistrés entièrement en numérique DDD pour sa version disque compact. Ce « flop » relatif entraîne le groupe vers une fin annoncée.

Une dernière tournée a lieu en 1987. Quelques mois plus tard, le Frankie Goes to Hollywood se sépare, chacun des membres se tournant alors vers une carrière solo avec plus ou moins de succès.

En 1991, Holly Johnson apprend qu’il est séropositif et se retire définitivement du monde musical.

Plusieurs compilations voient le jour, comme Bang! en 1994 ou encore Maximum Joy en 2000.

En 2005, le temps d’une tournée intitulée Frankie Says Relax – Do It Again, le groupe se reforme malgré quelques changements au niveau de l’équipe : Holly Johnson est remplacé par Ryan Molloy et Brian Nash par Jed O’Toole qui n’est autre que le frère de Mark.

En 2010, l’album Welcome to the Pleasuredome ressort en double compact disc : il inclut les chansons présentes sur la version vinyle de 1984 et celles de la première sortie en CD de 1985. En février 2011, l’album Liverpool connaît une sortie analogue, incluant quelques faces B, inédits et bandes démos en plus.
[Wikipedia]

Lire la suite · De Wikipedia, l’encyclopédie libre


Lecteurs embarqués

YouTube


Plus de titres ?

Art of Noise - Concert In Visible Silence- We Do What Others Don't 1986Art of Noise - Best of 83-93

Pour lancer une playliste, sélectionne-la à l’aide des points puis clique sur son image.

Plus de ” Best of “?

  • Nick Cave - Best of 86-19
    Nick Cave (and the Bad Seeds) | Best of 86-19 | +15
  • Voyou - Zoom 18-19
    Voyou | Zoom 18-19
  • Jean-Louis Murat - Best of 82-19
    Jean-Louis Murat | Best of 82-19
  • Kavinsky - Best of 06-13
    Kavinsky | Best of 06-13
  • Vampire Weekend - Best of 07-19
    Vampire Weekend | Best of 07-19
  • Metronomy - Best of 06-19
    Metronomy | Best of 06-19

Pour lancer une playliste, sélectionne-la à l’aide des points puis clique sur son image.

Autres souhaits ?

La collection complète des playlistes disponibles est accessible via la barre de menu.

Titre manquant ? Ajouter un titre ? Envoie ta demande à request@potoclips.com. Service disponible aux seuls Potoclipeurs inscrits.

Bonne séance ! Bonne écoute !